Meliès d'Or

      

FR / EN 

Édition 2016

Du 19 au 23 octobre 2016, Ciné TNB, Rennes

  • bootstrap carousel Découvrez le palmarès complet de cette édition 2016
Le palmarès 2016 !1
bootstrap carousel by WOWSlider.com v8.7

Programmation

Les Séances au ciné tnb :

Jeudi 20 Octobre

Vendredi 21 Octobre

Samedi 22 Octobre

Le programme complet en PDF

 

Les temps forts du festival

Du samedi 24 septembre au samedi 4 novembre

 

SAMEDI 24 SEPTEMBRE

Enigmes en bibliothèques 17h Médiathèque de Pacé Gratuit   infos

 

VENDREDI 30 SEPTEMBRE

La nuit du fantastique De 22h30 à 6h Cinéville Colombier
12€ pour les 100 premières places/ 15€   infos

 

JEUDI 6 OCTOBRE

Vernissage Parcours Expo 18h30 Hôtel Pasteur Gratuit   infos


VENDREDI 7 OCTOBRE

La gourmandise dans le cinéma fantastique
18h30 Médiathèque de Baulon Gratuit   infos


VENDREDI 7 AU JEUDI 27 OCTOBRE

Parcours Métrange Expositions - Hôtel Pasteur et Galerie Crous Gratuit   infos

 

LUNDI 10 OCTOBRE

« Promenons nous dans les bois… »
Conférence animée par Patrice Pincé 18h Espace Ouest France Gratuit

 

DU 11 AU 31 OCTOBRE

Soirées jeux “L’heure du jeu“ Gratuit

 

MERCREDI 12 OCTOBRE

The Review, part 2 de 14h à 18h Amphi Anne de Bretagne Gratuit  
infos

Atelier Vidéo de 15h à 17h30 Médiathèque de Maurepas Gratuit  
infos

 

JEUDI 13 OCTOBRE

Master Class : Studio de création visuelle KEROZEN
18h30 Amphi Donzelot 3€   infos

 

SAMEDI 15 OCTOBRE

Enigmes en bibliothèques 18h Médiathèque de Betton Gratuit   infos

Free to play/ Blind Test 20h WarpZone Gratuit


MERCREDI 19 OCTOBRE

« Le bois des sortilèges » Conférence de François Angelier
18h30 Les Champs Libres Gratuit / réservations   infos

Inauguration Concert Guz II 21h 1988 Live Club 8€

JEUDI 20 OCTOBRE

Rencontre « Ecrire & produire du cinéma de genre en France »   infos
17h30 Bar le Mod Koz Gratuit

Séances Court Métrange 19h30 / 21h / 22h30
Ciné TNB 3ème étage  infos

 

VENDREDI 21 OCTOBRE

Séances Court Métrange 19h30 / 21h
Ciné TNB 3ème étage  infos

Carte Blanche au Fantastic film & wine festival Grossmann / Slovénie
22h30 Ciné TNB 3ème étage  infos

+ Soirée au bar le Shamrock


SAMEDI 22 OCTOBRE

Rencontre avec les réalisateurs en compétiton 14h
Espace rencontre TNB - 3ème étage Gratuit   infos

Rencontre autour de la technique Fx Stop Motion avec Robert Morgan
16h30 Espace rencontre TNB - 3ème étage Gratuit   infos

Séances Court Métrange 18h / 19h30 / 22h30
Ciné TNB 3ème étage  infos

Carte blanche Make It Short
Focus Robert Morgan 21h Ciné TNB 3ème étage  infos

After Métrange déguisé :
Concert Live de Inuit + DJ Set Pompiero & Agora
De minuit à 5h 1988 Live Club 5€

 

DIMANCHE 23 OCTOBRE

Séance Films primés Court Métrange 18h
Ciné TNB 3ème étage


MARDI 25 OCTOBRE

« Le KamishibaÏ revisité vers un storyboard animé »
15h Médiathèque la Clairière Fougères
Gratuit   infos

 

JEUDI 27 OCTOBRE

Carte blanche Court Métrange au Festival Brocéliande Fantastique
20h30 Cinélac à Ploermel 5€

 

VENDREDI 4 NOVEMBRE

La gourmandise dans le cinéma fantastique 19h30
Médiathèque de Guignen Gratuit   infos

 

 

 

EDITO 2016 :

D.O.A. Délicieux Octobre Arboricole

 
 
Il est une question récurrente qui nous est posée : que distingue le film traditionnel du film fantastique ? Pourquoi faudrait-il les dissocier ? Ils sont reliés par le même ADN. Celui du Cinéma. Qu’on peut se représenter comme une belle planète avec ses continents et ses pays. En eux, la richesse de cultures différentes… ou de genres (puisqu’il semble nécessaire de recourir à ce terme). Lesquels ne se privent pas de communiquer ou de s’associer tant il est vrai que les frontières sont perméables et que la culture se partage.

Comme la question est souvent persistante et que la métaphore (si élégante soit-elle) satisfait rarement, on peut avancer que « la manière » les différencie. Le cinéma traditionnel vous entraine généralement par la main pour vous emmener dans ses récits tandis que le cinéma de genre vous saisit plus directement à la gorge. On pourrait presque parler de « bonne » et de « mauvaise » manière en quelque sorte. S’aventurer à dire que l’un est mieux éduqué que l’autre nous parait néanmoins imprudent.

En ce joli mois d’octobre rennais, comblons notre appétence pour l’Ailleurs dans ces récits que nous propose le Fantastique. Dévorons à grands yeux tous les délices de l’étrange qui envoûte et du merveilleux qui transporte. Ne rejetons pas les bienveillantes secousses de l’effroi sous forme artistique (même s’il en est dont on se serait volontiers passé dans la vraie vie).

Le cadre thématique de cette treizième édition 2016 est Le bois des sortilèges. La forêt, dans laquelle on se retrouve comme on se perd, magique ou maléfique, est à elle-seule une terre du Fantastique qui aura inspiré tant de récits, peintures ou films que l’énumération s’avère impossible ici. Belle occasion d’explorer la biodiversité terrestre et surnaturelle de la forêt dans tous les arts de l’imaginaire : cinéma, musique, peinture, sculpture, littérature et bande dessinée.

Outre les projections de courts métrages au Ciné TNB, nous vous proposons de nombreux rendez-vous : conférences, rencontres et découverte d’un riche parcours-expositions où le NAÏA Museum figure en invité d’honneur. Nous avons aussi la fierté d’annoncer que l’opération Pitch dating de cette édition 2016 est placée sous l’égide du Centre National de la Cinématographie (et de l’image animée). NISI MASA, partenaire européen de poids est également de la partie. Pour ouvrir dignement les festivités, 1988 Live Club ouvre sa scène aux agitateurs géniaux de GUZ II et à leur cinématographie musicale unique. Pour les conclure, le temple rennais des musiques actuelles accueille INÜIT et son ensorcelante techno pop. À peine remis de la fièvre du live, les platines seront kidnappées par Dj-Pompiero et Dj-Agora pour le reste de la nuit.

L’affiche de l’édition, d’un noir et blanc élégant et aux détails raffinés, est née sous le « pinceau » talentueux de l’agence Kerozen. Le géant sylvestre décharné qui évolue dans ce cadre mélancolique inspire les contemplateurs. Les réactions et interprétations sont si nombreuses qu’on en vient à s’interroger sur sa résonnance.

À la ressemblance de qui peut être ce personnage qui nous tourne le dos, dans sa magnificence désespérée ? Dans un sillage de racines malingres qui cherchent à le retenir, on ne sait s’il s’enfuit. On ignore si le paysage est voilé d’une brume vaporeuse ou si l’air est saturé de cendres. Les nuages pesants qui tissent l’arrière-plan laissent craindre le pire. Mais il ne faut jurer de rien. Un orage passager peut-être ? Quoi qu’il en soit, dans cet élan qui le transporte, le géant est en action, en marche, et nous invite à le suivre. En ces temps particuliers, qu’on se garde de conclusions ou déductions hâtives que pourrait encourager cette image : la mission du festival a toujours été d’emmener ses spectateurs vers l’ailleurs. C’est sa vocation et son plaisir.

Bienvenue en Ailleurs. Bienvenue à Court Métrange.

 

Steven PRAVONG
Directeur artistique de Court Métrange